Page actualisée en Février 2010

Combien étions-nous ce dimanche 7 février ? 31, 33, 36 ? C’était selon l’appréciation de celui chargé du comptage, mais le chiffre 33 semble proche de la vérité. Notre destination initiale, à savoir la station de la Margériaz, n’a pu être atteinte en raison des chutes de neige récentes, de l’état de la route et du flot des vacanciers mêlé à celui des Chambériens. C’est sous la conduite de Guy Saunier que nous avons pris la route de Bellecombe en Bauges pour un magnifique parcours en raquettes. Le soleil était annoncé mais il aurait fallu aller beaucoup plus haut pour le trouver. Le brouillard était présent, les températures un peu fraîches mais l’ambiance chaleureuse et conviviale nous fit bien vite oublier que nous étions encore en hiver. Bien sûr il y eut quelques oublis ou manques : Guy se retrouva en chaussures de ville (celles de montagne étaient restées dans sa voiture à Annecy), Martine Gothon n’eut pas la possibilité de louer des raquettes et se contenta de suivre les traces de ses amis. Le pique-nique fut un moment fort apprécié et bien arrosé : « la cuvée du papy » vin blanc de Frangy, vin rouge, vin rosé,café et thé, mais aussi, il ne faudrait pas les oublier « la sapinette » de René Puppis, la « Williamine » de Danielle Rosset et d’autres petites « fioles » avec des breuvages dont nous ne connaissons pas le nom mais qui réchauffèrent les cœurs et les corps. C’est dans la neige profonde que se fit la descente et certains s’en donnèrent à cœur joie dans la poudreuse. Le vin chaud accompagné d’excellents gâteaux (des recettes devraient circuler sur internet) permirent à chacun de se refaire une santé avant le retour à Annecy.
Une excellente journée à remettre au programme en 2011.
  

    retour accueil